Le gouvernement bruxellois adopte son projet de tarification kilométrique intelligente : premiers tests en 2021, mise en application en 2022

Bruxelles a opté pour un modèle d’une nouvelle fiscalité automobile qui ne repose plus sur la possession de la voiture mais sur son utilisation : la tarification kilométrique intelligente ou smartmove. Ce modèle se base sur une variation en fonction du nombre de kilomètres parcourus, de l’heure du trajet (heures de pointe, heures creuses ou de nuit) et la puissance du véhicule. « En d’autres termes, cette approche permet aux conducteurs de payer moins en parcourant moins de kilomètres, en optant pour un moyen de transport alternatif (marche, vélo, transports en commun, voitures partagées…) ou en évitant les heures de pointe à Bruxelles », explique le gouvernement bruxellois ce midi

Ce modèle remplacera les actuelles taxes de circulation pour les Bruxellois. La taxe de circulation annuelle sera supprimée. La taxe de mise en circulation (TMC) reste uniquement maintenue pour les voitures de luxe, les véhicules à partir de 15 chevaux. Le nouveau système permettra ainsi de poursuivre la construction d’une Bruxelles de demain plus fluide, plus saine et plus conviviale.

Stéphanie Paré

Nouvelles // Événements